Header ChinatMed

 

Le yin et le yang

Le concept des deux pôles opposés, le yin et le yang, est l’idée la plus ancienne de la pensée chinoise et est présent dans tous les domaines de la science, y compris la médecine.

YinYang CalligraphieIl est représenté symboliquement par deux poissons entrelacés qui constituent un tout indissociable. Selon la théorie du yin et du yang, tout dans l'univers peut être divisé en deux aspects opposés mais complémentaires : le haut et le bas, la gauche et la droite, la lumière et l'obscurité, le chaud et le froid, l'immobilité et le mouvement, etc. Ces deux forces, qui représentent la manifestation bipolaire de toutes choses dans la nature, ne sont pas absolues, mais interdépendantes. Toute chose, tout être vivant est à la fois yin et yang, mais avec une prédominance yin ou yang.

La théorie du yin et du yang est largement utilisée en médecine traditionnelle chinoise pour expliquer la structure histologique, la fonction physiologique, les altérations pathologiques du corps humain et pour servir de guide pour le diagnostic.
YinYangLe corps humain est pensé comme un tout organique. Les activités vitales de celui-ci dépendent de l'équilibre relatif entre le yin et le yang. Les fonctions physiologiques des organes et leurs substances sont indissolublement liées. Par exemple, les activités (yang) d'un organe particulier sont basées sur la substance de cet organe (yin) et quand l'un de ces aspects est absent, l'autre ne peut pas fonctionner. Comme le dit le Huangdi Nei Jing, l’ouvrage de référence classique de la MTC, « Quand le yin conserve un équilibre avec le yang et que les deux gardent une condition normale de Qi, alors la santé est vivace. Une séparation du yin et du yang mènera à l'épuisement du Qi essentiel.

YinYang PoissonsSelon cette perspective, la maladie est le résultat d'un déséquilibre de ces deux forces, qui mène à l'hyperactivité ou à l’hypoactivité du yin et du yang.
Par conséquent, quelle que soit la complexité des manifestations cliniques, elles peuvent toujours se résumer en deux catégories: syndromes yin et syndromes yang. Un diagnostic correct repose sur une classification claire des syndromes yin ou yang.

Les diverses interventions thérapeutiques visent entre autres à relancer le mouvement dans les relations entre le yin et le yang, de façon à éviter que l'un ou l'autre ne domine ou subisse un blocage dans ses rapports avec son complément. Elles peuvent aussi aider l'organisme à s'adapter lorsqu’il y a des changements yin et yang dans l'environnement.